L'Enfance
Les débuts
Période 
impressionniste
Période
ingresque
Période
nacrée
  Tableaux
impressionnistes
  Tableaux
ingresques
  Tableaux
nacrés
  liens
Sa Vie Son Oeuvre  
Vous êtes ici > Accueil > La période sèche

La période "sèche"

                   n 1881, Renoir a quarante ans ; il a terminé le déjeuner des Canotiers. Pour la première fois il va pouvoir voyager. Il ira en Algérie mais sera conquis par l'Italie, surtout par Venise, qu'il évoquera dans plusieurs toiles.

La place San Marco (1881)  -  Institute of Art, Minneapolis   Le Palais des Doges (1881)  -  Sterling and Francine Clark Institute

                 e ce voyage, il restera marqué par la beauté des fresques de Raphaël et les huiles de Ingres. Ces deux grands peintres vont désormais influer sur la manière de peindre et de dessiner de Renoir.

                partir de ce moment, Renoir doute et remet son œuvre en question. Il s'éloigne de plus en plus de l'impressionnisme, les contours de ses personnages deviennent plus précis. Il dessine les formes avec plus de rigueur, les couleurs se font plus froides.

                rl.gif (1082 octets)a transition sera progressive car Renoir est en perpétuelle recherche d'un art pictural absolu. Dès fin 1881, il écrit à Durand-Ruel: « Je suis encore dans la maladie des recherches. Je ne suis pas content et j'efface, j'efface encore... »

                'évolution de la peinture de Renoir est visible dans plusieurs œuvres, par exemple dans les deux grandes toiles de mêmes dimensions réalisées en 1883 pour décorer l'appartement de Durand-Ruel : Danse à la ville et Danse à la campagne. Dans ces deux panneaux verticaux sur le thème de la danse, la rigidité des traits, particulièrement pour le personnage masculin, s'accentue au fil de l'oeuvre. Ces deux toiles, conservées aujourd'hui à Orsay, n'ont jamais été séparées. Une troisième aux dimensions différentes traite du même sujet ; il s'agit de Danse à Bougival qui se trouve aux Etats Unis. Dans le tableau "Les parapluies", les deux styles de peinture se côtoient. A gauche, une femme assez "rigide" et à droite des enfants plus fluides, de touche "impressionniste".

                       ette période de 1883 à 1888 sera appelée période "sèche", "aigre" ou "ingresque".     

                      enoir est devenu l'ami intime de Paul Bérard, diplomate et banquier qui l'avait remarqué quelques années plus tôt. 

    De 1883 et 1886, il travaille souvent à Wargemont dans la propriété de celui-ci.

                  e tableau des enfants Bérard qu'il peindra en cette année 1884 n'a rien de commun avec celui réalisé en 1881 et témoigne de la rigueur de Renoir en cette période.

                   rl.gif (1082 octets)e 21 mars 1885 est un événement pour Renoir, la naissance de son premier fils, Pierre. Renoir laisse de côté les toiles en cours et se consacre à une série de dessins et de toiles sur le thème de la maternité.

Maternité (1886)  -  Collection particulière Maternité (1886)  -  Musée des Beaux-Arts, Strasbourg

                   l a rendu hommage, quelques mois auparavant, à la future mère de son enfant dans une toile intitulée "Aline Charigot" qu'il gardera jusqu'à sa mort. Ce portrait servira de "carton", en 1916, après le décès d'Aline, pour la réalisation d'une sculpture intitulée "Buste de Madame Renoir". Renoir dirigera alors un jeune sculpteur catalan, élève de Maillol, nommé Richard Guino, qui sera le praticien attitré du maître durant plusieurs années. Un tirage de ce buste, récemment dérobé par des profanateurs, a décoré la tombe d'Aline dans le cimetière d'Essoyes.

                    enoir se remet à l'ouvrage ; il travaille sur un grand projet. Il lui faudra trois ans pour réaliser la toile considérée comme la toile majeure de cette période "sèche":

"Les grandes baigneuses"

Les grandes baigneuses (1887)  -  Museum of Art, Philadelphie

                    es années de labeur, des années de recherche comme témoignent les nombreuses études qu'il réalisa.

                    t pourtant des avis mitigés vont accueillir ce tableau. Paul Durand-Ruel n'aime pas ce nouveau style, ses amis peintres sont réservés et regrettent, pour la plupart, la fluidité d'antan et la souplesse de son trait impressionniste.

                    n 1889, alors qu'il refuse de participer à l'exposition universelle, il se justifie en déclarant : « Je trouve tout ce que je fais mauvais et il me serait on ne peut plus pénible de le voir exposer ».

                    voluer et évoluer encore, telle est la raison de peindre de Renoir ; ainsi glissera t-il lentement vers la volupté de "la période nacrée".

                   u vu de l'immensité de son œuvre, la période dite "ingresque" est de très courte durée avec des toiles plus rudes, certes, mais si belles.

 


Sa cote, Ses Ventes
artprice


 

A la rencontre de Pierre-Auguste Renoir - ©Danielle Meurillon - Bernard Pharisien