L'Enfance
Les débuts
Période 
impressionniste
Période
ingresque
Période
nacrée
  Tableaux
impressionnistes
  Tableaux
ingresques
  Tableaux
nacrés
  liens
Sa Vie Son Oeuvre  
Vous êtes ici > Accueil > L'enfance - Les débuts
L' enfance - Les débuts
ierre-Auguste Renoir est né à Limoges le 25 février 1841.

Léonard Renoir, père de l artiste (1869)  -  City Art Museum, Saint-Louis           on père, Léonard Renoir est tailleur.
Portrait de la mère de Renoir (1860)  -  Collection particulière         a mère, Marguerite Merlet, couturière.

                    ette famille modeste, de six enfants, décide en 1845 de venir à Paris dans l'espoir d' y trouver de meilleures conditions de travail.

Charles Gounod (1818 - 1893)

      A 7 ans, Renoir entre chez les Frères des écoles chrétiennes.

        Son fils, Jean, écrit qu'il rejoint alors les chœurs de l'église Saint-Eustache dont le maître est  Charles Gounod.

                    enoir dessine déjà très bien et remplit de dessins, ses cahiers de classe.

                    apidement, il doit contribuer à l'entretien de sa famille. Ses parents décident de le retirer de l'école et, à 13 ans, il entre en apprentissage chez les frères Lévy dans un atelier de peinture sur porcelaine.

Vase décoré - 1857

          endant quatre années, il va peindre des fleurs, des bouquets et autres ornements sur la porcelaine .

                    n 1858, les procédés d'impression mécanique prennent le pas sur le travail manuel. Les Frères Lévy doivent fermer et, à 17 ans, Renoir doit chercher un autre travail.

                l entre alors chez M Gilbert, il peint des fêtes galantes ou mythologiques à la manière de Watteau sur des stores et des éventails. Tout comme chez les frères Lévy, il est très apprécié par son employeur pour son travail remarquable de décorateur, mais il ne pense qu'à une seule chose: 

"Devenir un jour peintre"

Ses débuts (1862 - 1869)

                   n 1862, il se décide à abandonner son métier. Il est reçu à l'école des beaux-arts, 68e sur 80 et s'inscrit dans l'atelier de Charles Gleyre. 

                 l a 21 ans,  il est enfin "peintre". C'est une vie difficile qui commence pour lui car il faut manger, payer l'atelier, les modèles et les cours.

                  ans l'atelier, Renoir fait connaissance d'Alfred Sisley, de Frédéric Bazille et de Claude Monet. Ils ont tous à peu près le même âge et des préoccupations semblables. Les plus aisés vont aider les plus démunis. Ils vont travailler et se distraire ensemble. Ils admirent Delacroix, Corot, Courbet et ne jurent que par Edouard Manet.

                        orsqu'en 1864, Charles Gleyre prend sa retraite, Renoir et ses amis décident de continuer seuls.

Jules le Coeur et ses chiens dans la forêt de Fontainebleau (1866)   -  Sao Paulo, Museum de Arte

      Au printemps, ils se retrouvent dans la forêt de Fontainebleau pour peindre en plein air.

         Renoir se rend souvent chez son ami Jules le Cœur, peintre, qui possède une propriété dans la forêt, à Marlotte.

Cabaret de la mère Antony (1866)  -  Nationalmuseum, Stockholm

       Ils se retrouvent également dans le cabaret de la mère Antony, rendez-vous des futurs impressionnistes bientôt appelés  "la bande à Manet".

Diane chasseresse (1867)  -  National Gallery of Art, Washington          Vers 1866, il rencontre Gustave Courbet dont on retrouve l'influence dans "Diane chasseresse".

                   la même époque, chez Jules le Cœur, Renoir fait la connaissance de Lise Tréhot. Elle a 18 ans et va devenir sa maîtresse. Elle sera son modèle préféré jusqu'au début des années 70. Elle épousera par la suite à Paris, à la Mairie du XVIème arrondissement, le 21 juin 1883, l'architecte Jean Vivien Georges Brière de l'Isle.
                  n sait depuis peu que Lise eut deux enfants de Renoir, lequel ne les reconnaîtra pas : Pierre, né à Ville-d'Avray le 14 septembre 1868 et Jeanne, née à Paris (10ème arrondissement) le 21 juillet 1870. Leur existence a été révélée en 2002 dans le catalogue de l'exposition « Renoir, O Pintor da Vida » qui a eu lieu à São Paulo (Brésil). Grâce à deux communications signées respectivement Marc Le Coeur et Jean-Claude Gélineau - lesquels ont découvert respectivement Pierre et Jeanne Tréhot -     on sait aujourd'hui ce qui fut, durant plus d'un siècle, un secret de famille. On ne connaît de la vie de Pierre que sa naissance. Par contre, on sait que Jeanne vécut jusqu'en 1934. Renoir qui cacha son existence à sa famille entretint avec elle des relations régulières jusqu'à sa mort, en 1919. Il établit un testament en sa faveur. On notera que les deux premiers enfants de Renoir et Aline Charigot se prénommeront respectivement Pierre et Jean (le masculin de Jeanne !)
 

                 ombre de toiles de Renoir de la fin des années soixante et du début des années soixante-dix portent le nom de Lise: "Lise à l'Ombrelle", "Lise cousant", "Lise ou la bohémienne".

             es temps sont durs pour les jeunes peintres, Renoir n'a plus un sou depuis bien longtemps. Il se rend régulièrement à Bougival pour retrouver Monet, aussi démuni et miséreux que lui. Ils ne mangent pas tous les jours à leur faim et comme leurs amis Sisley et Pissarro subsistent plus qu'ils ne vivent. Pourtant, même s'ils ne peuvent acheter toutes les couleurs dont ils ont besoin, c'est dans leur art qu'ils vont  puiser l'espoir et l'envie de se battre.

             re.gif (1086 octets)t c'est ensemble, sans jamais se décourager que Renoir et Monet vont peindre sur la rive d'un lieu à la mode:  "La Grenouillère", un caboulot, monde de couleur et de gaieté, entre Chatou et Bougival où l'on se retrouve pour discuter, danser, et faire du canotage.

                                                             

                     re.gif (1086 octets)n ces années 1860-1870, il est plus que vital, pour Renoir et ses amis, 

de faire connaître et apprécier les "impressionnistes"

 

 


Sa cote, Ses Ventes
artprice


 

A la rencontre de Pierre-Auguste Renoir - ©Danielle Meurillon - Bernard Pharisien