.

L'enfance Lesdébuts

Période impressionniste

Période "ingresque"

Période nacrée

Tableaux impressionnistes

Tableaux "ingresques"

 Tableaux  nacrés

Album  Photos

Liens


Renoir à Cagnes-sur-mer

                    u fil du temps, Renoir craint de plus en plus le froid et doit passer ses étés près de la Méditerranée. Il séjourne à Magagnosc en 1899, au Cannet en 1902 et enfin à Cagnes. En 1905, il s'installe avec toute sa famille dans le grand appartement de la maison de la Poste.

                      

           

                En 1907, il achète le "Domaine des Collettes", une petite ferme située dans une magnifique propriété de trois hectares boisée de splendides oliviers et d'orangers. 

 

Les Collettes          Madame Renoir projette rapidement de faire construire dans le parc une grande maison dotée de toutes les commodités de l'époque, équipée un grand atelier intérieur et d'un atelier extérieur entièrement vitré.
Les Collettes - Intérieur          Les Renoir y recevront ensuite de nombreux amis (peintres et amateurs d'art).    

 

                      a maison est grande et nécessite beaucoup de personnel. Madame Renoir emploie de nombreuses employées de maison qui seront parfois, comme Gabrielle et Renée, détournées de leur fonction par Auguste Renoir qui les fera poser comme modèle.

                   enoir aime la Méditerranée et Cagnes en particulier.

Le jardin des Collettes (1909)  -  Collection particulière                  Il se fait transporter dans le jardin de sa propriété pour peindre les oliviers centenaires
La ferme des Collettes (1905)  -  Musée des Collettes, Cagnes-sur-Mer ou la ferme des Collettes, l'ancienne demeure du domaine.

 

                        l peint Cagnes avec des tons chauds, témoins de son amour pour le village et la chaude lumière du sud.

Villa de la Poste à Cagnes (1903)  -  Knodler and Co, New York Terrasse à Cagnes (1905)  -  Bridgestone Museum of Art, Tokyo
Les vignes à Cagnes (vers 1908)  -  The Broocklyn Museum, New York Les laveuses à Cagnes ou Les lavandières (vers 1912)  -  Collection particulière
 

                      in 1919, il quitte Cagnes pour se rendre au Louvre. De retour, le 30 novembre, il commence une petite nature morte. Il la termine mais avec elle sa vie s'achève. Deux médecins, sa cuisinière, La Grande Louise, et ses fils sont près de lui. Il s'éteint aux "Collettes" le mercredi 3 Décembre 1919.

                      ne lettre de Pierre Renoir adressée à Claude Monet le 9 décembre 1919, quelques jours après la mort de son père, a été vendue récemment ; en voici le contenu : “Je n’étais pas là quand mon père est mort et mes frères, sachant l’affection qui vous unissait tous deux, ont craint de vous envoyer une dépêche toujours brutale. La consolation que nous pouvons avoir est qu’il est mort sans souffrance, emporté en deux jours par une congestion pulmonaire dont il allait se tirer quand le cœur s’est arrêté. Ses derniers moments ont été agités : il a parlé beaucoup dans un délire semi-conscient, mais aux questions directes qu’on lui posait, il répondait qu’il se sentait bien puis il s’est assoupi et une heure après environ la respiration s’est arrêtée. Il n’avait pas pris de dispositions spéciales – du moins nous les ignorons encore si elles existent. Nous le transporterons plus tard à Essoyes en même temps que notre mère dont c’était le désir. Mes frères et moi avons été très touchés de votre affectueuse lettre.”

                    a ville de Cagnes a acheté le domaine des "Collettes" à Claude Renoir qui en avait hérité et y résida durant des années. La propriété, avec ses magnifiques oliviers, est maintenant un musée, ouvert au public depuis 1960, témoin de l'univers familier d'Auguste Renoir.  

                    n 1959, Jean choisit le parc des Collettes pour y tourner des images d'un de ses derniers films, « Le Déjeuner sur l'herbe ».

Les cotes - Les dernières ventes

artprice

Hit-Parade

A la rencontre d'Auguste Renoir
©Danielle Meurillon - Bernard Pharisien

Accueil  Renoir

Retour page d'accueil